Qu’est-ce que le Outsourcing ?

Outsourcing : Tout sur l’externalisation

Monter une entreprise est loin d’être une chose aisée. En effet, que l’on soit désireux de vendre un produit ou un service, on doit mettre en place une structure qui fonctionne comme il se doit, ce qui implique entre autre le fait de recruter un personnel compétent. Il s’agit là d’un détail important dans la mesure où le développement de l’entreprise est tributaire de l’implication de ses membres. En gros, la formule magique qui conduit bon nombre d’entreprises vers le succès consiste en un savant dosage d’efficacité et d’efficience. Voilà pourquoi l’outsourcing, ou l’externalisation des tâches si vous préférez, se développe de plus en plus de nos jours. Allons donc à la découverte de cette pratique à laquelle bon nombre d’entreprises ont désormais recours.

En quoi consiste l’outsourcing ?

Chaque entreprise ou société a un domaine d’intervention spécifique. Ce dernier lui permet soit d’offrir des biens, ou alors des services à sa clientèle. Ceci dit, une entreprise qui se veut réellement prospère ne se contente que très rarement d’intervenir dans un seul domaine. Elle embrasse le plus de secteurs possibles dans le souci de multiplier ses sources de revenus. Mais quelques fois, il se trouve que l’entreprise ne dispose pas en son sein, des ressources humaines ayant les compétences nécessaires pour exécuter certaines tâches. Et c’est en pareille occurrence que l’outsourcing constitue une alternative. Il s’agit d’une pratique qui consiste à confier à une structure ou à des personnes externes à l’entreprise, ces activités secondaires. Il faut juste que la personne ou la structure à qui on confie cette tâche, dispose des compétences nécessaires pour faire le travail comme cela se doit et le tour est joué. Voilà donc en quoi consiste l’outsourcing. Ceci dit, il importe à présent que nous présentions de manière plus précise le type de tâches qu’il est possible d’externaliser.

Quelques exemples de boulots à outsourcer

Ce que l’outsourcing a de positif, c’est le fait qu’il n’existe pratiquement aucune  limitation en la matière. Il est possible de tout externaliser, peu importe le domaine. Par exemple, une entreprise désireuse de créer un site internet et qui ne disposerait pas en son sein de personnes ayant les compétences pour mener à bien une telle tâche, pourrait embaucher quelqu’un pour le faire. Toujours dans le même domaine, une personne souhaitant développer une application pourrait également outsourcer cette tâche. Idem pour les entreprises souhaitant avoir un bon référencement web. Mais il n’y a pas que dans le domaine internet et le développement d’applications qu’il est possible de procéder à de l’outsourcing. Certaines entreprises externalisent des tâches de conseiller clientèle, au même titre que des tâches d’assistant administratif. Comme quoi, il est possible d’outsourcer un grand nombre de boulot pour peu que la personne ou l’entreprise à laquelle on recourt soit en mesure de le faire. Intéressons-nous à présent aux différents acteurs de l’externalisation

Les acteurs de l’externalisation

Quand on parle d’externalisation, on pense généralement à deux types d’acteurs. Il y a d’une part l’entreprise qui souhaite faire sous-traiter des travaux, et d’autre part l’individu ou la structure qui a la charge de la sous-traitance. Ceci dit, dans des domaines où il est question d’importants ouvrages industriels ou alors de BTP, on distingue 3 acteurs :

  • Le maitre d’ouvrage : Il s’agit dans ce cas de figure de l’entreprise cliente, celle pour le compte de qui seront exécutés les travaux ;
  • Le maitre d’œuvre : Il s’agit de la personne ayant été choisie par le maitre d’ouvrage pour mener à bien les travaux ;
  • Le sous-traitant : Ce troisième et dernier acteur correspond à la personne qui aura réellement à faire les travaux.

Tels sont donc les divers acteurs qu’il est possible de rencontrer dans le cadre de l’outsourcing. Ceci dit, il existe plusieurs types d’externalisation. Il est donc important que nous les connaissions

Les types d’externalisation

Il existe plusieurs types d’externalisation. Nous pouvons notamment énumérer :

  • Les achats sur catalogues : Ici, le client passe une commande bien précise au sous-traitant qui est tenu d’exécuter à la lettre ce qui lui est demandé. Il ne dispose dans ce cas de figure d’aucune marge de manœuvre ou d’autonomie.

 

  • La sous-traitance : Ce type d’outsourcing regorge de spécificités que nous explorerons les unes après les autres. Dans la sous-traitance, il est question pour un maitre d’œuvre de confier des travaux à une autre structure où un particulier. Ce dernier est tenu de respecter les directives données par le maitre d’œuvre. Ceci dit, il arrive quelques fois que le sous-traitant décide à son tour de confier le travail à un autre particulier ou une autre entreprise. Cette pratique est appelée sous-traitance en cascade. Mais il est nécessaire que les sous-traitants s’en tiennent scrupuleusement aux directives qui leur sont données. Précisons qu’il existe deux types de sous-traitance. Il y a premièrement la sous-traitance de capacité. Elle vise à l’augmentation des capacités de production. Pour ce faire, on confie le travail à une entreprise. Cette dernière a pour responsabilité de réaliser partiellement ou totalement les travaux qui lui sont confiés. Deuxièmement, il y a la sous-traitance de spécialité. Ce type de sous traitante permet d’avoir recours à des entreprises qui sont beaucoup plus compétentes pour exécuter certains types de travaux.

 

  • L’impartition : Ce dernier type d’outsourcing sert à confier au sous-traitant, des travaux pour lesquels aucun chiffre d’affaire n’est généré. En pareille occurrence, l’exécution des travaux est strictement contrôlée par le donneur d’ordre.

 

Tels sont donc les divers types d’outsourcing dont nous pouvons vous parler. Les entreprises choisissent chaque type d’externalisation en fonction de leurs besoins. Et si elles optent pour l’outsourcing, c’est bien parce-que cette pratique comporte un certain nombre d’avantages. Découvrons ensemble lesquels

Les avantages de l’outsourcing

Les avantages de l’outsourcing sont si nombreux que leur énumération pourrait s’avérer complexe. Mais nous pouvons ceci dit en évoquer un certain nombre :

  • La réduction des coûts : Chaque entreprise cherche à effectuer le moins de dépenses possibles. Avec l’outsourcing, cet objectif de réduction des coûts si cher à la plupart des sociétés est largement atteint. Les sommes investies dans le cadre de l’outsourcing sont généralement peu élevées. En effet, les sous-traitants sont souvent en possession du matériel nécessaire à l’exécution des travaux. Du coup l’entreprise qui les contacte n’a pas à investir pour le matériel. De plus, il est possible pour les entreprises de négocier des tarifs plus bas avec les sous-traitants. C’est la somme de ces éléments qui conduit à penser que l’outsourcing permet de réduire les coûts de 65%. Il s’agit là d’une aubaine pour les entreprises et on comprend d’autant plus le fait qu’elles optent pour cette pratique

 

  • La performance : L’externalisation ne se fait guère de manière aléatoire. Les sous-traitants sont généralement choisis sur la base de leurs compétences. Du coup, cette pratique ne laisse pas de place à l’amateurisme ou aux approximations. Il s’en suit donc que les travaux sont bien exécutés, ce qui arrange grandement les entreprises

 

  • La rapidité : Un autre point positif de l’outsourcing, c’est qu’il n’est absolument pas chronophage. Il permet de gagner énormément de temps car les sous-traitants font preuve d’une grande célérité, ce qui arrange également les entreprises.

Mais comme vous devez vous en douter nonobstant ces avantages, l’outsourcing comporte un certains nombre de risques dont il est essentiel d’avoir conscience.

 

Les inconvénients de l’outsourcing

Le problème avec l’outsourcing, c’est qu’il consiste à confier une partie des travaux à des personnes qui ne sont pas membres de l’entreprise, ce qui peut avoir de nombreux inconvénients. Parmi ceux-ci, nous pouvons citer :

  • La perte de confidentialité : Chaque entreprise traite des dossiers et a des informations qu’elle ne souhaiterait pas voir divulguées. Tant que ces dernières restent au sein de l’entreprise, cela ne pose pas le moindre problème. Mais le fait de confier les travaux à des personnes externes à l’entreprise fait quelque peu perdre ce caractère confidentiel

 

  • La mauvaise qualité des services : Il est certes vrai que les sous-traitants sont généralement performants. Ceci dit, il ne faut pas oublier que le choix du sous traitant  revient à l’entreprise. Or cette dernière peut se tromper. Et lorsque cela se produit, la qualité des services n’est pas du tout garantie.

 

  • La dépendance envers les sous-traitants : Une entreprise croit bien faire en confiant une partie de son travail à des sous-traitants. Mais hormis les quelques inconvénients que nous venons d’énumérer, il y en a un autre avec lequel elles doivent composer, et il s’agit de la dépendance envers les sous-traitant. En effet, lorsque le travail est confié à des personnes qui ne font pas partie de l’entreprise, elles sont capables de faire preuve de négligence ou de faire durer les travaux plus longtemps que prévu. En de telles circonstances, l’entreprise ne peut hélas rien faire et n’a d’autre choix que de patienter jusqu’à ce que les choses entrent dans l’ordre.

Tels sont donc les quelques inconvénients qui caractérisent l’outsourcing. L’entreprise qui décide d’opter pour cette pratique doit donc en être parfaitement consciente.

 

L’outsourcing permet aux entreprises de confier l’intégralité ou une partie de leurs travaux à des personnes ou institutions externes. Si cette pratique comporte bon nombre d’avantages, elle a tout de même quelques inconvénients. Il est donc très important de bien peser le pour et le contre avant d’outsourcer une tâche.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *